La plaque dentaire est une substance blanchâtre qui se dépose en permanence à la surface des dents. Elle est constituée de bactéries emprisonnées dans un gel très adhérent.

Comment se forme la plaque dentaire ?
La cavité buccale contient de façon naturelle plusieurs centaines de bactéries différentes. Quelques minutes après un brossage de dents minutieux, des bactéries adhèrent à la surface dentaire. Leur quantité augmente progressivement et elles sécrètent un substrat très adhérent aux dents dans lequel elles s’organisent en un véritable écosystème : c’est ce que l’on appelle la plaque dentaire.

Pourquoi éliminer la plaque dentaire ?
Les bactéries contenues dans la plaque dentaire agressent notre organisme en permanence.
Elles sont à l’origine de divers types de lésions :
Localement au niveau buccal, elles peuvent provoquer des infections dentaires (caries, abcès dentaires) et des infections de la gencive (parodontites, abcès parodontaux)
Elles peuvent également passer dans la circulation sanguine et être responsables d’infections diverses : pulmonaires, cardiaques, …


En fonction des particularités de chacun, les organismes se défendent plus ou moins bien contre cette agression. Certains vont développer des lésions importantes en présence d’une quantité réduite de plaque dentaire, alors que d’autres peuvent supporter une grande quantité de plaque sans lésion. Il est donc possible que vous soyez plus ou moins sensible aux maladies carieuses et parodontales. Il est donc très important d’avoir une technique de brossage efficace:

Qu’est ce qu’une gingivite?
La gencive est le tissu muqueux de couleur rose qui entoure les dents. Lorsqu’elle subit une agression (infection, présence de tartre, …) la gingivite s’installe.

La gingivite est une inflammation de la gencive, qui gonfle, devient rouge foncé et saigne au moindre contact : en se brossant les dents, en mangeant, etc…  Sans traitement, elle favorise le déchaussement et peut également accélérer la perte des dents.

Le plus souvent la gingivite est provoquée par la présence d’un excès de tartre, lui-même produit par la plaque dentaire. La plaque dentaire et le tartre sont des milieux favorables à la prolifération des bactéries, et donc à l’infection localisée de la gencive.
Souvent liée à une hygiène bucco-dentaire insuffisante, la gingivite est toutefois favorisée par certaines situations : grossesse, tabagisme, diabète, par des dents mal positionnées ou par une carie mal soignée…
Le traitement des gingivites repose sur :
une amélioration de l’hygiène dentaire
un détartrage minutieux réalisé au Cabinet
l’utilisation éventuelle de bains de bouche
 
Qu’est-ce qu’une parodontite?
Les parodontites, également appelées déchaussements des dents, touchent 80% de la population adulte occidentale, ce qui en fait la maladie chronique la plus fréquente.

A l’origine, la parodontite se caractérise par une infection de la gencive et de l’os qui entoure les dents. L’infection entraîne une destruction des tissus parodontaux qui soutiennent les dents (gencive, cément et os de la mâchoire). Lorsque la maladie progresse, une poche parodontale se forme entre la gencive et la dent. Elle devient rapidement le réservoir d’une grande quantité de bactéries et de tartre ce qui aggrave l’irritation de la gencive, et empêche la guérison. À son stade le plus avancé, la parodontite provoque la perte des dents.




Quels sont les symptômes d’une parodontite?
Parmi les signes révélateurs d’une éventuelle parodontite : gencives rouges et gonflées qui saignent facilement lors du brossage, mobilités dentaires, mauvaise haleine, abcès de la gencive, récessions gingivales… Sur le plan esthétique, la destruction des tissus parodontaux peut entraîner de forts désagréments tels que la rétraction de la gencive.
 

Comment traiter une parodontite?
Les parodontites sont des infections des tissus parodontaux (gencives et os sous-jacent) qui soutiennent les dents. Le traitement repose sur le nettoyage et la désinfection.

Le traitement initial des parodontites
La désinfection des tissus parodontaux repose conjointement sur :
L’utilisation à domicile de matériel spécifique permettant de nettoyer efficacement les dents même dans les zones les plus difficiles d’accès
Un traitement anti-infectieux sur prescription du praticien. Dans certains cas, l’utilisation d’antibiotiques peut être envisagée
Un surfaçage (ou curetage) effectué au cabinet afin de désinfecter et de nettoyer les zones situées sous vos gencives.


Comment maintenir les résultats du traitement parodontal?
Pour conserver le bénéfice du traitement, une thérapeutique parodontale d’entretien constituée de nettoyages et de détartrages dentaires très réguliers devra être mise en place. Cet entretien dure toute la vie et doit être suivi avec le plus grand soin. C’est probablement la phase la plus importante de votre traitement.
 


 Le détartrage
Comment se forme le tartre ?
Après chaque repas une fine pellicule constituée de débris d’aliments et de nombreuses bactéries se forme à la surface des dents : c’est la plaque dentaire. Si elle n’est pas retirée de façon très régulière par un brossage efficace, la plaque dentaire se minéralise et durcit pour former le tartre qui est très adhérent. Le tartre étant poreux, de nombreux microbes viennent s’y loger, ce qui peut entraîner le développement de caries ou de maladies des gencives (gingivite, parodontites)
Pourquoi un détartrage ?
Un détartrage régulier, associé à un nettoyage professionnel au cabinet et à un brossage efficace, fait disparaître les marques du jaunissement (consommation de thé, café, cigarettes…). Le détartrage redonne ainsi aux dents un aspect esthétique normal. En outre, l’élimination du tartre permet de recréer un environnement sain pour les dents et les gencives, de renforcer l’hygiène bucco-dentaire et de prévenir l’apparition de nombreuses maladies gingivales et parodontales.
La technique
Le détartrage est réalisé manuellement en grattant la pellicule de tartre à l’aide d’instruments appelés curettes ou effectué avec un appareil à ultrason pour décoller tous les dépôts. Ces deux méthodes peuvent être complémentaires.
Le détartrage se termine par un polissage des surfaces dentaires à l’aide de brossettes montées sur un instrument rotatif et imprégnées d’une pâte à polir.        













Technique de brossage des dents

Le brossage des dents du haut et des dents du bas doit se faire séparément. Nettoyez successivement les faces des dents côté joue, côté langue et les faces du dessus.
Le brossage des dents du haut et du bas doit se faire séparément. Il faut nettoyer successivement les faces des dents côté joue, côté langue, et les faces du dessus (haut et bas).
 
Commencer par brosser la face supérieure des dents (en haut et en bas) par un mouvement d’avant en arrière.


Pour le brossage des faces externes et internes des dents, la brosse doit être inclinée à 45° sur la jonction entre la gencive et la dent. Un mouvement de « rouleau » sera réalisé 2 à 3 fois par dent pour supprimer la plaque dentaire.




Pour plus de facilité au niveau de la face interne des dents de devant, la brosse sera placée verticalement et un mouvement réalisé en allant de la gencive vers la dent.
            
 
Pour parfaire l’hygiène buccale, brosser doucement la langue et les gencives afin de bien les nettoyer. Un fil dentaire sera passé régulièrement entre les dents.
            
Parodontologie