Qu’est ce qu’un implant dentaire? Et à quoi sert-il?
Un implant dentaire est une racine artificielle en titane qui a la forme d’une vis. Il permet de remplacer une dent absente. Il peut servir de support à une couronne, un bridge ou une prothèse amovible.












Quand peut-on poser un implant ?
Un implant peut être mis en place, soit immédiatement après l’extraction d’une dent, soit après la cicatrisation de l’os et de la gencive. L’acte chirurgical est souvent simple et peu douloureux. Il se fait sous anesthésie locale comme pour le traitement d’une carie.
La prothèse définitive est réalisée après la stabilisation de l’os autour de l’implant (dans un délai de 2 à 6 mois). Dans certaines conditions, une prothèse provisoire peut être mise en place immédiatement après la pose de l’implant. 












Quelles sont les indications et contre-indications?
Pour poser un implant, il faut que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants. Ces paramètres sont généralement évalués à l’aide d’un scanner. Cependant il est aussi possible d’augmenter le volume osseux à l’aide d’une greffe osseuse. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines.
Les contre-indications absolues sont rares : il s’agit principalement d’irradiation de la face, ou de haut risque d’endocardite infectieuse (infection d’une valve du cœur par des bactéries de la bouche).
Les contre-indications relatives sont plus fréquentes : mauvaise hygiène, tabac, diabète non équilibré…
Est-ce que ça marche ? Et que se passe-t-il si ça ne marche pas ?
Les implants dentaires sont aujourd’hui fiables, leur taux de succès est compris entre 95% et 98% à long terme. Quand un implant ne fonctionne pas, il est remplacé tout simplement par un autre.
Comment se passe l’intervention ?
La pose d’un implant se fait, en général, sous anesthésie locale.















Est-ce douloureux ?
Les suites sont simples. Des antalgiques sont prescrits mais souvent, les patients ne ressentent pas le besoin de les prendre.

Quelles sont les suites opératoires?
Après la pose d’un implant dentaire, les suites opératoires (gêne, hématome, douleur éventuelle) sont bien maîtrisées et prises en charge de manière adaptée à chacun.
Après la mise en place d’implants, diverses réactions peuvent apparaître :
aLa douleur : elle dépend principalement de l’importance de l’intervention, c’est-à-dire du nombre d’implants posés dans la séance. La douleur post-opératoire est très variable d’une personne à une autre. De façon générale, pour la mise en place de 1 ou 2 implants, la douleur est nulle ou faible. Pour des interventions plus importantes, une gêne supplémentaire est à prévoir pendant quelques jours.
aL’ œdème : il s’agit d’un gonflement de la gencive et de la joue lié à la réaction inflammatoire qui suit toute intervention chirurgicale. Il est souvent présent de façon très légère. Dans certains cas, il peut s’avérer plus important.
aUn hématome : il est dû à un saignement interne qui persiste de façon transitoire après l’intervention et survient occasionnellement. Lorsqu’il est étendu, il peut paraître impressionnant mais il est rarement inquiétant.

Comme pour les dents, une hygiène rigoureuse et un suivi régulier sont nécessaires pour le maintien en bonne santé des implants dentaires.
aLes complications implantaires
Les complications infectieuses : les implants, comme les dents, peuvent se déchausser. Le déchaussement des implants (également appelé péri-implantite) est un phénomène infectieux causé par un nettoyage insuffisant autour des implants.
aLes complications mécaniques : ces complications sont rares. Il s’agit de fractures des implants eux-mêmes, ou des vis qui servent à fixer la prothèse dans l’implant.

Prévention des complications
aLa prévention des complications infectieuses passe par un nettoyage minutieux de la jonction gencive/implant. Ce nettoyage doit être fait au moins deux fois par jour avec un brossage minutieux conjuguant la brosse à dent et des instruments de nettoyage inter-dentaire (fil dentaire ou brossette inter-dentaire). Ce nettoyage doit être associé à un nettoyage professionnel par le chirurgien-dentiste, une ou plusieurs fois par an en fonction des recommandations du cabinet.
aLa prévention des complications mécaniques passe par un contrôle régulier de l’occlusion, c’est-à-dire par le réglage minutieux des contacts entre les dents. Ces ajustements sont réalisés au cabinet avec de légers meulages des dents ou des prothèses implantaires.
 

Qu’est ce qu’un soulevé de sinus?

Quand une dent d’une arcade supérieure est manquante, et que la quantité d’os en hauteur est insuffisante, du fait d’un sinus maxillaire assez bas, il faut alors réaliser un soulevé de sinus en aujoutant de l’os.
Implants Dentaires

dentiste, chirurgien dentiste, dagneux, Lyon, Ain, Rhône alpes, implant, hygiène, prévention, chirurgien dentiste, marine catelain, catelain, jessica duc, duc, camille armandon, armandon, qualité, esthétique, blanchiment, couronnes céramiques, stérilisation, dents de sagesse, hygiène dentaire, tabac, grossesse, douleur, anesthésie, hypnose, remboursement, fluor, brossage, implant dentaire, urgence, urgence dentaire, clinique dentaire, design, cabinet dentaire, couronnes tout céramique, cerec, biocompatibilité, prise en charge sécu, prise en charge sécurité sociale